Observation ornithologique au printemps sur Hornøya

Après un merveilleux été sur la péninsule de Varanger il y a 2 ans, j’ai décidé de revenir au milieu du mois de mars, pour une sortie d’observation ornithologique au printemps sur l’île de Hornøya. J’étais basé comme chaque année en mars dans le nord de la Laponie finlandaise, ce qui m’a permis de faire un long road trip sur la journée. Quelle idée géniale! Le voyage lui-même est un régal pour les yeux, avec une vue magnifique sur le fjord de Varanger et la toundra tout au long de la route. Mais cette fois, j’ai réussi à résister et ne pas m’arrêter à chaque rocher le long du chemin, en me dirigeant directement vers Vardø et sur le bateau qui m’a emmené à l’île de Hornøya.

À cette époque de l’année, les touristes sont encore rares et par conséquent, le bateau ne propose pas encore de départs réguliers. Si vous appelez à l’avance, vous pouvez avertir que vous venez et ils vont organiser un voyage pour vous.

Saison de la neige

Quand les gens parlent de l’observation des oiseaux au printemps sur l’île de Hornøya, ils sont souvent attirés principalement par la grande colonie de macareux qui se retrouvent sur l’île. Et je ne vais pas vous mentir, même si j’ai vu des macareux plusieurs fois auparavant, j’avais ce rêve de les photographier sur un paysage enneigé.

Eh bien… Mission accomplie!

macareux en vol sur l’île de Hornøya
Macareux et guillemots sur l’île de Hornøya

J’ai trouvé aussi un très beau petit pingouin sur la neige, clic! Dommage qu’il avait les yeux fermés, mais je la garde de toute façon!

Observation ornithologique au printemps sur l’île de Hornøya avec un petit pingouin sur la neige
Petit pingouin sur la neige de l’île de Hornøya

Les macareux font toujours le spectacle

Leur apparence maladroite et leur bec orange vif les ont rendus célèbres, et ils sont toujours à la hauteur des attentes des photographes.

Macareux sur l’île de Hornoya
Macareux solitaire contemplant le reste du monde
Macareux sur l’île de Hornøya
Macareux en vol devant la falaise aux oiseaux
macareux atterrissant sur l’île de Hornøya lors d'une sortie ornithologique à Varanger
Les macareux s’alignant sur la piste d’atterrissage

Mais n’oubliez pas les autres oiseaux

La falaise aux oiseaux sur l’île de Hornøya est recense plus de 100 000 oiseaux marins, alors n’oubliez pas toutes les espèces que vous pouvez trouver là-bas. Les autres espèces dominantes sont le Guillemot commun, le Petit Pingouin et la Mouette tridactyle. Il y a aussi un très grand nombre de cormorans huppés. Les Guillemot de Brünnich’s, que j’ai pu voir au Svalbard l’année précédente, sont supposément là aussi, mais je n’ai pas été en mesure d’en repérer à travers les jumelles. L’ornithologie printanière à Varanger vous amènera certainement près de toutes ces espèces!

Mouettes tridactyles sur l’île de Hornøya
Mouettes tridactyles
Cormoran huppé sur l’île de Hornøya
cormoran huppé
Guillemots communs à Hornøya
Un groupe de Guillemots communs décole de la falaise quand un prédateur commence à leur voler autour. Vous pouvez repérer l’abri dessiné par Biotope en arrière-plan.

Quand faire une sortie ornithologique au printemps sur l’île de Hornøya?

Beaucoup d’oiseaux marins arrivent déjà en mars, donc vers la mi-mars vous devriez déjà avoir une expérience exceptionnelle. Selon l’année, vous devriez y avoir de la neige jusqu’à mi ou fin avril.

Malheureusement, le grand rocher qui est tombé sur le sentier n’a pas été enlevé et le sentier n’a pas été réparé. Il est donc interdit d’aller au-delà d’un certain point sur la sentier, ce qui est clairement marquée par un grand signe.

signe
Signe « pas d’intrusion » sur Hornøya

Comme vous pouvez le voir avec les traces dans la neige, le signe n’a pas arrêté beaucoup de gens. Alternativement, vous pouvez demander au bateau de vous déposer de l’autre côté de l’île, vous pouvez suivre le sentier jusqu’à l’autre côté du rocher. Il est vraiment dommage que les services publics norvégiens n’aient rien fait à ce sujet depuis déjà 2,5 ans (depuis la dernière fois que j’étais là en été).

Comment rejoindre Hornøya?

Vous pouvez prendre l’avion vers Kirkenes et Vardø. Sinon, vous pouvez prendre l’avion pour Ivalo en Finlande, ce qui semble avoir la faveur de nombreux ornithologues qui louent ensuite une voiture là-bas et conduisent vers Vardø. Si vous n’avez pas envie de conduire, vous pouvez réserver un séjour à Utsjoki, dans le nord de la Laponie finlandaise. Là, des entreprises comme Aurora Holidays organisent des excursions ornithologiques à Varanger et Hornøya.

Pour conclure

Je n’ai pas pris avec moi d’équipement photo super sophistiqué pour aller sur l’ile. Vous pouvez profiter de votre observation des oiseaux sur Hornøya avec des simples jumelles et un objectif de 100-400mm. Les oiseaux se tiennent très près de vous et ne sont pas très farouches. Respectez les néanmoins!

Et j’ai une dernière recommandation. Allez voir le site Web et le livre de Biotope avant votre voyage. Ils contiennent une tonne d’informations super utiles sur l’ensemble de la péninsule de Varanger, rendant l’observation des oiseaux dans la région très facile et amusante, même pour les débutants!

Alors, vous allez planifier votre voyage maintenant? Ou planifier un voyage pendant l’été?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Fermer le panneau